Kinshasa - RD Congo - dimanche, 19 novembre 2017 -
Ministère des Infrastructures et Travaux Publics
ban13.jpg

Projets clôturés

  1. Projet d'aménagement du Nouveau Complexe de l'IEMK [Détails]

    GENERALITES

    Le Projet d’aménagement du nouveau complexe de l’Institut d’Enseignement Médical de Kinshasa (IEMK) est le premier projet de Bâtiments Publics  financé par le Japon.

    L’Accord de don pour la réalisation de l’étude du concept détaillé du projet a été signé le 13 janvier 2011. C’est le Bureau d’études Oriental Consultants qui a été sélectionné par la JICA pour la réalisation de cette étude.

    Le Contrat de prestations de services de consultation a été signé le 02 février 2011 entre la Cellule Infrastructures et la firme Oriental Consultants pour un montant de  85.000.000  yens, soit l’équivalant de 1.055.900  USD au  taux de 1$=80,5 yens.

    Le nouveau complexe de l’IEMK dénommé depuis le mois d’août 2013, «Institut National Pilote d’Enseignement des Sciences de la Santé» (INPESS) est une école pilote appelée à offrir la formation du personnel de santé de niveau A2. Outre le développement de l’enseignement  modèle du niveau A2, l’INPESS offre une formation continue des enseignants des Instituts d’Etudes Médicales et des Instituts des Techniques Médicales du pays ainsi que des professionnels de santé de niveau A2.

    Dans sa nouvelle fonctionnalité, l’INPESS propose Cinq (5) filières de formation à savoir: Infirmières, Accoucheuses, Assistants en pharmacie, Techniciens de laboratoire, Techniciens d’assainissement.  L’école est dotée d’un internat moderne pouvant accueillir 120 élèves (sur un effectif global de 360 élèves prévu).

    La rentrée de la première promotion scolaire a eu lieu le 30 septembre 2013 avec un effectif de 90 élèves repartis en deux filières (Infirmières et Accoucheuses).

    Le nouveau complexe a été inauguré par SEM le Président de la République au cours d’une cérémonie officielle  intervenue le 22 mars 2014.

    Composante du projet

    Le Projet  comporte une seule composante:

    • Travaux  avec contrôle et surveillance.

    MONTAGE INSTITUTIONNEL

    Maître d’ouvrage

    Ministère des Infrastructures et Travaux Publics

    Maître d’ouvrage délégué

    Cellule Infrastructures.

    Maître d’œuvre

    Ministère de la Santé

    Maître d’œuvre délégué

    Bureau d’études Oriental Consultants

    Entreprise

    TODA CORPORATION.

    Délai d’exécution

    17 mois.

    ETUDES

    Les études détaillées du projet ont été menées  sur fonds JICA par la firme japonaise ORIENTAL CONSULTANTS.

    MARCHES DE TRAVAUX

    Conditionnalité du financement

    Prise en charge par le Gouvernement de la RD Congo de la fiscalité indirecte, des exonérations et des travaux de préparation du site pour un montant total de 1.010.938,74 USD.

    Financement JICA

    • Surveillance et contrôle: 98.630.000 de Yens – l’équivalent de  1.012.420,45 USD au taux de 1$=97,42 yens.
    • Travaux : 1.361.204.000 Milliards de Yens – l’équivalent de 13.972.531,31 USD au taux de 1$=97,42 yens

    Exécution des travaux

    Appel d’offres : Lancé au Japon en juillet 2011

    Remise et ouverture des offres: Fin septembre 2011

    Attributaire: Entreprise Japonaise TODA CORPORATION

    Signature du contrat : 18 novembre 2011

    Début de travaux : 03 février 2012.

    Délai d’exécution : 17 mois (22 juillet 2013)

    Consistance de travaux

    Construction des bâtiments scolaires (R+1), d’un internat (R+2), des logements de professeurs (R+1);  voiries et aménagements intérieurs.

    SURVEILLANCE ET CONTRÔLE  DES TRAVAUX

    Attributaire: Bureau d’études japonais ORIENTAL CONSULTANTS

    Date de signature du contrat

    30 août 2011

    Fin des prestations de contrôle

    Août 2013

    TRAVAUX PREPARATOIRES REALISES PAR LA PARTIE CONGOLAISE

    Travaux de base: USD 814.588,74

    Démolition des anciens édifices

    La démolition des anciens bâtiments délabrés dans l’enceinte du site ainsi que l’évacuation des débris, le défrichage et la mise à niveau du terrain ont été réalisés par l’entreprise congolaise SODICO au mois de Juillet 2010.

    Construction du mur de clôture

    Exécutés par l’entreprise congolaise ADI CONSTRUCT, les travaux de construction du mur de clôture ont été achevés au mois de janvier 2012.

    Etude d'impact environnemental et social

    L’étude réalisée par M.Remy KITA, consultant environnementaliste a obtenu l’Avis d’Acceptabilité Environnementale du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme au mois de février 2013.

    Branchement aux réseaux de la SNEL et de la REGIDESO

    Le branchement du site au réseau de la REGIDESO a été réalisé. La SNEL a fourni (500 mètres) de câble et une cabine MT de 400 KVA a été mise en service.

    Travaux supplémentaires USD 196.350,00

    • Travaux de construction des routes d’accès au site par la brigade OVD/DPK achevés au mois d’avril 2012.
    • Travaux de reconstruction du mur mitoyen (latéral côté Avenue Saïo et PNMLS) par l’entreprise congolaise CONSPONT-BAT.
    • Travaux d’aménagements extérieurs (plantation d’arbres et pelouse) par l’entreprise congolaise CGC.
    • Les travaux à charge de la RDC  ont donc été financés sur les fonds de contrepartie de la Coopération Japonaise sous gestion du Ministère du Plan et Suivi de la Mise en Œuvre de la Révolution de la Modernité pour un montant  total de 1.010.938,74 USD.

Nos Partenaires

Visiteurs

288655
Aujourd'hui
585
Nous suivre sur
Copyright © 2017 Cellule Infrastructures - Tous droits réservés.