Kinshasa - RD Congo - mardi, 28 mars 2017 -
Ministère des Infrastructures et Travaux Publics
ban11.jpg
  • Actualités

26 kilomètres de route bitumée

Lors de la visite de chantier effectuée du 26 août au 2 septembre 2015 dans le cadre d’une mission  de supervision des Projets d’Aménagement de la RN1, tronçons Loange-Pont Lovua, Pont Lovua-Tshikapa et Tshikapa-Kamuesha par la Banque Africaine de Développement, les travaux sur le  Projet Loange-Pont Lovua (63 Km) étaient au niveau de la pose de couche d’enduit.  Au vu de l’évolution des travaux, l’entreprise SINOHYDRO  prévoyait de livrer les premiers 40 kilomètres de route bitumée en 2015. A  la fin du mois de décembre 2015,  seulement 26 kilomètres ont été revêtus.

C’est un décrochage, certes, par rapport au planning de travail. Sur l’ensemble  du chantier, a noté la Mission de Contrôle, l’avancement physique des travaux s’élève à 54% contre 65% de travaux planifiés, soit une rentabilité de 83.03% correspondant à 15.4 mois de travail de l’entreprise sur 18.5 mois écoulés.

Certains facteurs  expliquent, cependant, cette situation. Parmi lesquels, on peut relever la forte pluviométrie au cours de la période (12 jours de pluie au cours du mois de décembre) ainsi que les pannes fréquentes de la centrale d’enrobés. Il en est résulté que les travaux ont été retardés au niveau de la mise en place de la couche de forme, des  couches de fondation et de base ainsi que dans la pose de la couche d’imprégnation et du béton bitumineux.

Pour  empêcher que le délai contractuel  de novembre  2016 ne soit dépassé, la Mission de Contrôle a recommandé que des mesures idoines  soient prises par l’entreprise. Il s’agit notamment de démarrer rapidement les activités  retardées pour la pose  de la monocouche, de renforcer le matériel avec  un compacteur et une niveleuse ou un finisher, d’assurer l’entretien régulier de la centrale d’enrobés, de

Nos Partenaires

Visiteurs

142886
Aujourd'hui
177
Nous suivre sur
Copyright © 2017 Cellule Infrastructures - Tous droits réservés.